Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conf-de-presse-FNEC-43-rentree.jpegSi FO pouvait mettre une appréciation sur les conditions de rentrée scolaire en Haute loire, ils n'écriraient pas, en rouge dans la marge de la carte scolaire, "moyen" ou "passable", ni même "peut mieux faire". Ils écriraient "Très mauvais, à reprendre".

Car en de multiples endroits dans le département, ils font le constat que la situation n'est pas satisfaisante. Et les nombreuses suppressions de poste ne les aident pas à regarder sereinement le cas de chaque établissement.

Dans le premier degré, les situations urgentes sont nombreuses, selon le syndicat majoritaire chez les enseignants : à Champagnac-Le-Vieux, dans le regroupement pédagogique Charrée-Jussac, à Aiguilhe, à l'école Pradier de Brioude, avec 34 élèves en maternelle... Partout FO réclame des ouvertures pour faire face aux effectifs.

Dans le secondaire, la situation est identique : des professeurs de sciences et vie de la terre et de lettres classiques font défaut dans de nombreux établissements, de Saugues en passant par La Chaise Dieu et le Puy. Idem dans les lycées La Fayette à Brioude, où des élèves n'auraient pu être inscrits faute d'ouvertures, et où les effectifs de classes débordent.

Par ailleurs, le syndicat s'alerte de la situation des enseignants, dont les salaires sont bloqués depuis trois ans, malgré la hausse de cotisation des mutuelles et des cotisations vieillesse.

Article paru dans "LA MONTAGNE" le13 septembre 2012

Tag(s) : #Service Public

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :