Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lettre.jpgSimonela a réagi à la déclaration de la fédération FO des Services Publics et de Santé  publiée sur notre blog le mardi 23 octobre en ces termes :

« Je pense qu'avant de lancer des campagnes contre ou pour il faudrait savoir les faits réels. J'ai eu 3 accouchements et je sais que cela ne se fait pas en une heure. Que s'est il vraiment passé? et pourquoi?

Avant de se jeter sur ce drame comme des charognards ne serait il pas judicieux de répondre à quelques questions avant?

Je connais aussi une maman qui a préféré accoucher à 1h de chez elle plutôt qu'à 20mn ou se trouver la maternité la plus proche. Que faut-il en penser? »

 

Chère Simonela,

Bien entendu la fédération FO n’aurait jamais écrit un tel communiqué sans vérifier les faits. Tu connais FO, nous ne sommes pas des « charognards » mais des défenseurs inconditionnels du service public.

Ilse trouve que la maman, Anne Sophie DELESTRE, a accordé une interview exclusive au Nouvel Observateur, publiée mardi 23 octobre.  Il s’agissait d’un accouchement prématuré et ce n’est pas pour des questions de convenance personnelle qu’elle a choisi la maternité de Brive, ce qu'elle dit clairement :

« Mais pourquoi Brive plutôt que Cahors, Villefranche-de-Rouergue ou Aurillac, plus proches de Figeac sur la carte ?

- Tous ces trajets prennent plus ou moins une heure, à 10 minutes près. Quand on m’a demandé où je voulais accoucher au début de ma grossesse, j’ai choisi Brive parce que la route est plus facile. Comme je devais accoucher en décembre et qu’il y a beaucoup de verglas dans la région, c’était important. Et puis il fallait bien que j’en choisisse une ! Il n’y avait aucune raison pour que j’accouche d’un prématuré. C’est à Brive que j’ai fait mon amniocentèse, tout s’est très bien passé. »

Ce drame met malheureusement en relief les dégâts causés par la politique de restriction des soins suivie depuis la mise en oeuvre du "plan Juppé-Notat" de 1995.

Dans notre département par exemple, la maternité de Brioude a été fermée il y a quelques années et pour une partie de la population il n'y a plus de maternité à moins d'une demi heure . Oui, il y a bien urgence à satisfaire les revendications syndicales de réouverture des services supprimés.

 

Pour lire l'interview au nouvel Obs, cliquez sur le logo

logo-nobs.png

Tag(s) : #Courrier des lecteurs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :