Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Affiche FIMALe 28 juin, les menuiseries FIMA ont été mises en redressement judiciaire. 111 salariés travaillent à Tence au site bois et PVC pour  cette société.


C’est au Tribunal de commerce de Douai que le vendredi 28 septembre une audience doit rendre son verdict avec de nombreuses questions aujourd’hui sans réponse: reprise ou liquidation ? plan de licenciement ou maintien des emplois ?

Les représentants du personnel, tous élus FORCE OUVRIERE, multiplient depuis plus de 2 mois les interventions auprès des pouvoirs publics  autour d’une exigence : « un repreneur, oui, et sans licenciement ».

En effet, en 2011 les comptes du site bois étaient à l’équilibre, ceux du PVC excédentaires. Même encore aujourd’hui, plusieurs intérimaires travaillent pour faire face aux commandes de menuiserie plastique.

A l’heure actuelle, si plusieurs repreneurs potentiels se sont manifestés, aucune garantie n’est encore donnée sur le maintien des emplois, et rien ne dit que la décision du Tribunal de Commerce privilégiera cette option.

Chacun sait qu’un nouveau plan de licenciement, ou une liquidation, porterait un coup très rude aux salariés et à leurs familles, mais aussi aux commerces, aux écoles, aux communes du plateau et à toute l’économie locale. FIMA est resté le seul site industriel de plus de 50 salariés dans cette partie du département, les autres ayant fermé un à un ou réduit fortement leurs effectifs.

C’est donc pour faire pencher le plateau de la balance dans leur sens que les salariés de chez FIMA avec leurs représentants syndicaux appellent les élus et la population à un rassemblement samedi 22 septembre à 14h devant le mairie pour dire : non à la fermeture de FIMA ! Pas de licenciement !

L’Union Départementale FO sera présente à leurs côtés et appelle tous ses militants à participer massivement à cette initiative.

Tag(s) : #Secteur privé

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :