Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

usine-michelin-blavozy.jpgLes syndicats FO et CGT avaient signé un accord d’intéressement sur 2012 portant sur 3 critères : la sécurité, la qualité et le taux de respect de l’engagement annuel de production. Mais la fin d’année 2012 a vu une baisse de la production, non pas du fait de la moindre efficacité des salariés, mais à cause de la baisse de l’activité liée à la conjoncture. Pour les ouvriers Michelin Blavozy, cela représente un manque à gagner de 800€ au moins en fin d’année !

La CGT a appelé les salariés à se rendre sous les fenêtres de la direction pendant les pauses. Dans sa déclaration au Comité d’Etablissement Force Ouvrière indique qu’elle n’a pas appelé, mais qu’elle elle approuve les protestations des salariés et condamne l’entêtement de cette Direction à ne pas revenir sur ce critère.

Le lundi 3 décembre, lors de l’entrevue avec les salariés la nouvelle chef du personnel a affirmé « un accord est un accord ». Ce à quoi FO Michelin Blavozy  répond « Serait-ce une erreur de notre part de l’avoir signé? Nous allons y réfléchir… »

Pour calmer les choses, une prime de 150 € sous forme de chèque cadeau pour la qualité de leur travail a été donnée aux Salariés. Pour FO, « Ils auraient dû l’avoir aussi les années précédentes et ce n’est rien par rapport aux 500 € versés aux Responsables d’Ilots sur l’année 2012. »

« Une proposition de rencontre a été faite aux organisations Syndicales du site pour un éventuel  avenant sur l’intéressement pour l’année 2013, mais cela sera  compliqué, voire difficile » rajoute le syndicat FO « la Manufacture exige en même temps le retour d’une négociation sur le Compte Epargne Temps NEGATIF. Force Ouvrière ne cautionnera pas ce genre de pratique qui ouvre la porte  à plus de flexibilité sur le temps de travail. 

Si ceci a déjà été fait avec succès  pour Michelin au niveau local à Golbey avec l’aide de la Cftc et de Sud, jusqu’ici, le CET négatif a pu être bloqué au niveau manufacture. Mais suite aux élections professionnelles de Clermont Ferrand, cela ne sera plus le cas : en effet, la position Commune sur la représentativité signée par la CFDT et la CGT écarte plusieurs syndicats de toutes négociations, entre autres Force Ouvrière qui aurait pu être un allié pour s’opposer à ce dispositif."

En conclusion et après avoir souhaité de bonnes fêtes de fin d’année aux salariés, le syndicat FO affirme : « 2013  doit-être l’année pour dire STOP à l’austérité qui est imposée à la classe ouvrière »

Tag(s) : #Secteur privé

Partager cet article

Repost 0