Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pole emploi logoLe premier ministre vient d’annoncer la création de 2 000 CDI à Pôle emploi. Vous lirez ci dessous la déclaration préalable FORCE OUVRIERE au Comité d’Etablissement de Pôle emploi Auvergne .

 

1 000 Sarkozy + 2 000 Sapin + 2 000 Ayrault : 5 000 embauches pour Pôle emploi claironne la presse…

Bonne nouvelle, même si cela reste bien en dessous des besoins.

FORCE OUVRIERE à Pôle emploi revendique la création de 8 à 10 000 postes supplémentaires en CDI. En Auvergne, cela ferait entre 140 et 200 postes supplémentaires… On est bien loin du compte.

 

Pour mémoire, un certain Jean Bassères avait estimé, en son temps, dans un comparatif sur les Services Publics de l’Emploi européens que Pôle emploi était en déficit de plus de 20 000 postes par rapport à ce qui « fonctionnait bien » en Grande Bretagne ou en Allemagne pour faire bien…

 

Tout de suite, le Directeur Général a annoncé que Pôle Emploi allait participer à l’effort de solidarité nationale ! Sur les 2000 postes créés, 1 300 postes seront financés par l’état (!), les 700 autres seront financés sur le budget de Pôle Emploi !!!

Mais alors : 1 500 CDI et 300 CDD supprimés dès 2010, 2 000 redéploiements sur le réseau en 2012, 700 autofinancés en 2013…

La réalité est donc toute autre : 500 embauches réelles au lieu des 5 000 annoncées par tous les politiques, de droite comme de gauche !

 

Quand le Directeur Général nous informe que nous participerons sur notre budget, soyons clairs :

-        les 700 postes seront financés par des restrictions budgétaires que nous nous infligerons…

-        le choix de la solidarité est louable quand on ne confond solidarité et austérité…

 

Or, les salariés de Pôle emploi

-        n’ont pas vu une augmentation de salaire depuis la fusion,

-        sont dans l’attente d’une classification qui est bloquée parce que « qui dit reconnaissance de compétences » dit coût,

-        sont dans l’attente d’un accord sénior qui ne peut être signé car il n’y a pas d’argent…

-        etc

 

La presse fait des gorges chaudes et prend à partie Pôle emploi et ses salariés parce que les dossiers d’allocations ne seraient pas ou mal traités, les Demandeurs d'Emploi mal ou pas accompagnés, « le marché du travail nous échappe » et nous ne saurions pas mettre en place les cursus de formation…

 

Il est très bien que le Directeur Général publie des tribunes libres dans la presse en disant que « les critiques systématiques [à l’encontre de Pôle emploi] mettent en danger les agents »… ce qui est tout à fait vrai. Mais ça ne suffit pas !

 

Il faut aussi donner les moyens :

-        à Pôle emploi d’être à la hauteur de la mission confiée et de l’enjeu,  

-        aux agents de bien faire leur boulot, avec des augmentations de salaire, des bureaux individuels nominatifs dédiés, du temps pour mettre en œuvre les orientations, du temps pour la formation, etc …

Aujourd’hui, nous avons besoin d’embauches sur tous les champs :

-        indemnisation, placement, entreprise, formation.

 

Or, non seulement, les moyens ne nous sont pas données mais le peu qui est donné est amputé du poids de l’austérité dans Pôle emploi.

Pour FORCE OUVRIERE, s’il faut se réjouir de ces embauches, force est de constater qu’on est très loin du compte…

quand le chômage augmente en Auvergne de plus de 10% sur un an, plus de 30% depuis la fusion …

Tag(s) : #Secteur privé

Partager cet article

Repost 0