Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo TPEC'est le vendredi 21 décembre que le ministère du Travail a rendu public les résultats des "élections TPE". Avec 16% des voix en Auvergne, FO assure sa largement sa "représentativité".

La consultation sur sigle concernait les salariés:

- des entreprises, commerces, services, cabinets, études... de moins de 10 salariés

- employés par un particulier à son domicile

-  assistantes maternelles

Ces deux dernières catégories représentaient près de 30% de l'électorat.

La participation est à un niveau très faible : 10,24% au plan national, 14% en Auvergne.

Les scores des syndicats  sont sensiblement les mêmes que ceux constatés lors des élections prud'homales. Ils placent seulement 3 organisations syndicales en dessus de la barre des 10 % : FO, la CGT et la CFDT.

 

 

Auvergne

France

 

Voix

%

Voix

%

 CGT

4 681

37,88%

136 033

29,54%

CFDT

2 128

17,22%

88 699

19,26%

FORCE OUVRIERE  

1 953

15,80 %

70 231

15,25%

UNSA

892

7,22 %

33 864

7,35%

CFTC

610

4,94 %

30 074

6,53%

SPAMAF  

585

4,73 %

 

 

SOLIDAIRES

493

3,99 %

21 885

4,75%

CAT  

287

2,32 %

10 995

2,39%

CNT  

241

1,95 %

9 818

2,13%

CFE-CGC  

188

1,52 %

10 697

2,32%

 

11 autres organisations qui présentaient leur sigle au niveau régional (FSU, SPELC, SNIGIC...) sont en dessous de 1%.

La participation est très faible comparée aux plus de 60% constatés dans les élections professionnelles. Ce n'est pas étonnant : cette consultation ne donnait aucune possibilité d'élire des représentants qui défendent les salariés au quotidien comme le font les militants et élus FO dans les entreprises. Ce vote n'avait en fait d'autre objet que de donner un semblant de légitimité à la loi scélérate sur la représentativité du 20 août 2008 en faisant s'exprimer les salariés qui n'ont pas la possibilité de voter pour des représentants du personnel.

Le  MEDEF, la CGT et  la CFDT  avaient rêvé avec la "position commune" qui a servi de base à cette loi de faire disparaître FORCE OUVRIERE, ils en sont pour leurs frais !  Même avec le prisme déformant des "élections TPE",  un nombre significatif de salariés se reconnait dans nos orientations fondées sur la liberté et l'indépendance syndicales.

L'Union Départementale FORCE OUVRIERE remercie d'abord les dizaines de militants qui se sont investis pour aller à la rencontre des salariés des très petites entreprises pour leur apporter de l'information syndicale et les inciter à voter : le résultat est là !

Elle remercie aussi les électeurs de la Haute-Loire qui lui ont accordé leur confiance.

FORCE OUVRIERE n'a pas attendu ces "élections TPE" pour organiser des permanences dans ses Unions Locales de Sainte Sigolène, Yssingeaux, Langeac et Brioude, et à l'Union Départementale au Puy. Elle y accueille depuis des dizaines d'années des salariés de l'artisanat, du commerce, des professions libérales, du particulier employeur... pour les renseigner et les aider à faire valoir leurs droits. Problème au travail : congés, salaire, horaire de travail, formation professionnelle... n'hésitez pas à venir nous rencontrer !

Tag(s) : #Elections TPE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :