Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecole publiqueRéagissant aux annonces faites par Madame la DASEN de Haute Loire le 13 février dernier concernant la carte scolaire du 1er degré public, la FNEC FP FO 43 considère que l’auto satisfécit que se décerne Madame la DASEN n’est pas de mise tant les mesures annoncées ne correspondent pas aux besoins recensés, d’autant plus que l’administration, affiche des ouvertures de classes entières quand elle n’affecte la plupart du temps que des demi-postes dont la gestion pose de nombreux problèmes tant pour les élèves que les enseignants.

1er sujet de mécontentement : l’absence de création d’emplois de titulaires remplaçants alors que l’administration de l’Education nationale reconnaît elle-même qu’elle n’est pas en mesure de faire face au remplacement des maîtres absents. Plusieurs écoles ont vu deux maîtres absents le même jour non remplacés (ST Germain Laprade élémentaire, Le Puy Marcel Pagnol élémentaire…). Mr PEILLON avant d’envisager de mettre plus de maîtres que de classes serait plus avisé de mettre plus de classes que de maîtres pour assurer tous les remplacements.

2ème sujet de friction : l’absence totale de création de postes de RASED, alors que les besoins sont avérés après la purge des années précédentes. Ainsi sur le secteur de Ste FLORINE, après la fermeture du RASED local, la multiplication des distances à parcourir et des élèves à visiter s’avère un obstacle insurmontable quant à la continuité du service publique et à l’efficacité des enseignants concernés. L’’Education Nationale n’est plus en moyen d’assurer la prise en charge des élèves qui en ont pourtant besoin.

3ème sujet de désaccord : la disparition de l’école de la Renaissance à Chadrac. Si l’Education Nationale se garde bien d’aborder le sujet, la FNEC FP FO dénonce une opération de destruction pure et simple du service public qui va entraîner la suppression programmée de 2, voire de 3 postes d’enseignants sur la commune de Chadrac. La FNEC FP FO dénonce une opération motivée par la seule perspective d’économies financières tant de la part e la municipalité que de l’Education Nationale sur le dos des élèves. En outre FORCE OUVRIERE considère que derrière cette décision, se cache une opération discrète de renforcement de l’enseignement privé qui de fait risque accueillir de nombreux élèves fréquentant l’école de la Renaissance

4ème sujet de différent : les non créations de postes pourtant indispensables et les fermetures injustifiées. CHAMPAGNAC le Vieux, ALLY, St Julien Chapteuil, ST just Malmont maternelle, Pont Salomon maternelle Aurec élémentaire, Espaly élémentaire, Sanssac l’Eglise bourg, Monlet, Aiguilhe et le RASED de Brioude-Ste Florine attendent encore une ouverture. De même Lorlanges, St Vincent, Beaulieu et St Etienne Lardeyrol réclament un poste complet justifié par des seuils d’ouverture dépassés. Quant aux mesures de fermeture des ½ postes  à Siaugues et Pont Salomon élémentaire et de blocage au Brignon élémentaire, elles  ne s’expliquent que par le refus du ministère actuel de restituer les 35 postes supprimés en ans par le précédent gouvernement.

Enfin, 5ème sujet de conflit : la déstabilisation de la SEGPA du Chambon/Lignon par la réduction de sa Dotation Horaire de fonctionnement qui devrait entraîner la suppression annoncée d’une classe par le regroupement des 6ème et 5ème SEGPA du collège du Haut Lignon.

En conclusion, la FNEC FP FO constate que loin des effets d’annonces du ministre PEILLON avançant la création de 60 000 postes, la Haute Loire ne bénéficie d’aucun  poste budgétaire supplémentaire quand il en faudrait au moins 15 pour assurer un fonctionnement minimal. A l’issue de la tenue des instances, CTSD et CDEN, Madame la DASEN dispose seulement d’1/2 poste pour réajuster sa carte scolaire autrement dit une misère.

Pour FORCE OUVRIERE c’est un grief de plus à l’encontre du ministre de l’Education Nationale, déjà victime du désaveu des enseignants mais aussi des maires et des parents au sujet notamment de la réforme des rythmes scolaires « issue de l’imagination de quelques bobos parisiens » selon le syndicat

Tag(s) : #Service Public

Partager cet article

Repost 0