Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

usine michelin blavozy

Michelin est très fort sur la communication. En effet, pris de court par une fuite sur la fermeture de Tours, la Manufacture s’est empressée auprès des medias de faire l'information sur les investissements en France pour tenter de calmer les esprits. 

Ainsi, sur le site de Blavozy (Haute-Loire),  le Directeur a rappelé aux organisations syndicales la volonté de faire des investissements  jusqu'à l’horizon 2019 avec 90 embauches et 55 Millions d’euros d’investissement.

Sauf que la réalité est toute autre: l’usine, qui fabrique des pneus pour le génie civil, est en pleine période de chômage avec des jours de fermeture complète et un pessimisme sur la reprise des commandes. Plusieurs dizaines de jeunes en CDD de longue durée ont été débauchés en début d’année.

Pour Patrick VEY, délégué syndical FO : « rien n’est acté même si l’annonce des embauches est officialisée par la Direction Michelin. Nous sommes allés à la réunion du Comité Central d'Entreprise le 13 juin. Le Président a dit qu'il resterait prudent sur les investissements et qu'ils se feraient en suivant la demande du Marché. Alors nous, nous restons vigilant sur ces annonces.

En plus, investir ne rime pas forcément avec maintien de l’emploi. Ainsi à Tours en 2009, pour le cinquantenaire, 220M€ d'investissements avaient été prévus. Ceci qui n'a pas empêché de fermer les ateliers de Z (fabrication mélange gomme)- CPV( fabrication de moules cuissons) et l’arrêt du pneu  tourisme. C’est la preuve que les investissements servent aussi pour les  restructurations.»

Quant au « dialogue social » mis en avant par la direction Michelin suite aux annonces de licenciements à Tours, la réalité c’est l’exclusion de FO de toute discussion. « Nous avons les boules », ajoute Patrick VEY ,« FO réalise sur le 14% aux élections professionnelles sur le site mais le délégué syndical ne pourra pas faire partie des négociateurs. Le prétexte c’est que F.O n'est pas représentatif au niveau Manufacture, les résultats à Clermont étant proches de zéro. Le cas se présenterait à Blavozy se serait le même scenario pour F.O,  même avec les 47%  que nous réalisons !

Le pire, c’est que les syndicats dits représentatifs au sein de la Manufacture ne seraient pas d'accord pour que FO participe aux discussions en stipulant que la loi c'est la loi, mais ils admettraient juste qu’on y assiste sans mot dire .

Un syndicat comme la CFDT qui n’est pas présent sur le site de Tours pourra prendre des décisions néfastes aux ouvriers, comme ils en ont l’habitude, et en leur nom ! Voila ou nous en sommes aujourd'hui grâce à la loi sur la représentativité. C'est beau le syndicalisme solidaire! »

Malgré cette situation difficile, le syndicat FO des salariés Michelin de Blavozy mettra tout en œuvre pour aider les camarades de Tours dans leur lutte contre les licenciements.

 

Tag(s) : #Secteur privé

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :