Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mercredi 10 juin  à 18h - Rassemblement pour la levée immédiate de l'état d'urgence et contre les violences policières gouvernementales

Le mercredi 10 juin à 18h devant la Préfecture du Puy, un  rassemblement est organisé par diverses organisations et associations  devant la Préfecture du Puy en Velay, en écho à tous les rassemblements et manifestations qui se déroulent aux Etats Unis, en France et dans le monde entier.

Les objectifs de ce rassemblement sont les suivants :

« Justice pour Adama et tous les autres, soutien aux familles des victimes, pour que cesse la répression du gouvernement MACRON- PHILIPPE- CASTANER

Levée immédiate de l’état d’urgence qui remet en cause nos libertés fondamentales dont celle de manifester.

Non aux discriminations systémiques fondées sur la couleur de peau et le faciès, non aux violences racistes.

Non aux violences policières anti-sociales décidées par le gouvernement, aux charges contre les manifestant-es et leurs organisations syndicales. »

L’état d’urgence s’en prend à nos libertés individuelles et collectives les plus fondamentales, notamment la liberté de s’organiser librement et de manifester. L’état d’urgence sanitaire a été l’occasion de bafouer les droits des représentants syndicaux et des représentants du personnel comme de remettre en cause des accords librement négociés. Les violences, mutilations, arrestations arbitraires contre les gilets jaunes, les syndicalistes la jeunesse sont montées d’un cran supplémentaire depuis plusieurs mois.

Tout cela procède d’une dérive totalitaire du gouvernement contraire à la démocratie qui nous avait amené à appeler à un rassemblement devant la Préfecture le 28 mai dernier.

Le bureau de l’Union Départementale FO rappelle le préambule des statuts de la CGT-FO et notamment :

« Considérant que le syndicalisme ouvrier ne doit pas lier son destin à celui de l’État, ni s’associer à des groupements politiques quelconques, dont l’objectif est la conquête de cet État et l’affermissement de ses privilèges, l’organisation syndicale réalisera son programme et ses perspectives en toute indépendance. (…)

Considérant que le syndicalisme ne saurait être indifférent à la forme de l’État parce qu’il ne pourrait exister en dehors d’un régime démocratique, les Syndicats Force Ouvrière reconnaissent au mouvement syndical le droit, lequel peut devenir un devoir, de réaliser des rapprochements ou des collaborations en vue d’une action déterminée lorsque la situation l’exige expressément. »

C’est pour cela que l’Union Départementale FO sera présente au rassemblement, sur ses propres positions syndicales et appelle ses adhérents à y participer nombreux.

 

NB – Le bureau a également décidé de signer le communiqué intersyndical CGT – FO – FSU – Solidaires en soutien à ce rassemblement

Depuis plusieurs jours, des manifestations ont lieu sur toute la planète pour refuser le racisme, les discriminations et les violences policières.

Le mouvement syndical refuse ici comme ailleurs, en France, aux USA, comme dans le monde, que des violences, sur ordre des gouvernements, soient exercées sur des populations à cause de leur couleur de peau ou leur origine.

Comme nous refusons toute ségrégation au travail, les syndicats de Haute-Loire CGT, FO, FSU, Solidaires. se tiennent aux côtés de ceux qui se battent contre toutes les injustices, toutes les violences institutionnelles et toutes les discriminations. Nous refusons la remise en cause des libertés fondamentales et demandons la levée de l’état d’urgence sanitaire.

Nous appelons à participer au rassemblement qui se tiendra mercredi 10 juin à 18 heures devant la Préfecture.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :