Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accueil d'un service national des finances publiques au PUY:  un plus pour les citoyens?

FO-DGFIP 43 n'est pas dupe de l'opération de communication du ministre DARMANIN qui a fait publier le 29 janvier dernier une première liste de 50 villes censées accueillir des services de la DGFIP actuellement localisés en Ile de France et dans d’autres grandes métropoles comme Lyon, Marseille...

 

Dans cette démarche qui, selon le ministère, vise à rapprocher notre administration des citoyens, la ville du PUY EN VELAY a été retenue par un comité interministériel de sélection.

 

Depuis juin dernier, les personnels de la DGFIP dénoncent et combattent le projet de  Nouveau Réseau de Proximité du même ministre, annonciateur de la liquidation pure et simple de notre réseau à l'horizon 2022. En Haute-Loire : fermeture de toutes les trésoreries, transfert du Service des Impôts des Particuliers d'Yssingeaux au Puy en Velay, transfert des Services des Impôts des Entreprises de Brioude et du Puy en Velay à Yssingeaux.

 

Ce n'est pas la mise en place de conseillers aux collectivités locales et d'accueils de proximité, style Maisons France Services, aux compétences multiples et la plupart du temps sans lien avec les missions de la DGFIP, qui vont pallier à l'absence de notre administration sur le département.

 

Rajoutons que depuis 2014, les services des Finances Publiques en Haute-Loire ont subi la suppression de 63 emplois.

 

Le 4 février, la direction locale a reçu les représentants des personnels FO-DGFIP43 qui avaient sollicité une audience sur le sujet de la « démétropolisation ».

 

Parmi nos questions : combien de personnels des grandes métropoles seront volontaires pour venir « s'exiler » en province, quels services et quelles missions en relation directe avec le public seront concernés ?

 

Nous n'avons eu aucune réponse satisfaisante. Ni le périmètre, ni le nombre d'emplois, ni le lieu d'implantation, ni le calendrier final ne sont définis à l'heure actuelle.

 

Par contre, nous avons bien eu confirmation que les services délocalisés ne seraient pas des services d'accueil du public.

 

Les annonces sont de toute évidence prématurées et loin des besoins de la population tels qu'ils se sont exprimés ces derniers mois.

 

La section FO-DGFIP 43 dénonce cette manipulation médiatique et électoraliste à la veille des municipales, qui tend à faire croire que nos concitoyens auront dès 2021 plus de services publics !

 

La section FO-DGFIP n'abandonnera donc pas son action syndicale pour le maintien de tous les emplois et de toutes les implantations des finances publiques dans le département qui restent les garants du meilleur service aux contribuables et aux collectivités.

 

Tag(s) : #secteur public

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :