Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FORCE OUVRIERE en Haute Loire en ordre de marche contre la réforme des retraites

Les syndicats FORCE OUVRIERE du département de la Haute-Loire se sont réunis dans leur Conseil Départemental annuel le vendredi 13 septembre 2019 avec la participation de Cyrille LAMA, membre du bureau confédéral de la CGT-FORCE OUVRIERE avec 140 participants du public et du privé.

De nombreux intervenants se sont exprimés à la tribune pour faire état des mobilisations en cours dans leur secteur. Ils ont fait état des grèves qui se multiplient en cette rentrée dans le département : grève des urgences au Puy et à Brioude, aux finances publiques, au collège public de Saint Didier en Velay, à la mairie du Puy… témoignant pour le syndicat « d’un esprit salutaire de résistance » exprimé aussi par « le mouvement des gilets jaunes avec lequel nous combattons côte à côte car ses revendications rejoignent les nôtres. »

C’est bien entendu la réforme des retraites qui a focalisé aussi l’attention des participants.

Ainsi que l’a exprimé Cyrille LAMA dans son intervention : « tout le monde sera perdant. Un groupe d’expert a calculé que la baisse du montant des retraites avec le système par points sera en moyenne de 21% et même quelqu’un qui a fait toute sa carrière au SMIC subirait une perte de 14% !

La France est le pays qui a le plus bas taux de pauvreté en Europe du fait de nos mécanismes de solidarité. La Suède qui est présentée en exemple avec son régime universel par points connaît, elle, le taux de pauvreté le plus élevé, notamment du fait de la baisse des retraites ! »

C’est donc en toute logique que le Conseil Départemental a revendiqué, conformément aux positions nationales de FO :  

  • Retrait du projet de loi Macron-Delevoye sur les retraites
  • Ni allongement de la durée de cotisation, ni recul de l’âge de départ, ni baisse des retraites
  • Non au régime universel par points, maintien des 42 régimes existants
  • Retour à la retraite à 60 ans à taux plein, pas une retraite en dessous du SMIC 

Un représentant des gilets jaunes s’est exprimé à la tribune pour affirmer sa solidarité avec le syndicat, notamment face à la répression. Il a ajouté qu’il était nécessaire en particulier sur le dossier des retraites de lutter « tous ensemble ».

En réponse, le Conseil Départemental, après avoir salué la grève massive de la RATP pour la défense du régime spécial, a affirmé : « Oui, c’est par la grève que nous pouvons obtenir satisfaction, pas par les journées d’action à répétition qui ont montré leur inefficacité ! »

C’est pour cela qu’il a décidé « de s’engager pleinement dans la campagne unitaire d’information et de mobilisation dans le département, sur ces revendications, avec la CGT, la CFTC, la FSU, Solidaires et les gilets jaunes. Il appelle sur cette base là à réunir le plus largement les salariés partout où s’est possible pour informer, discuter et agir. »

C’est dans cet état d’esprit que les militants FO de la Haute-Loire iront à Paris samedi prochain au rassemblement organisé nationalement par FO pour lequel 140 places de train ont été réservées.

Tag(s) : #Vie de l'Union Départementale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :