Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Depuis le 17 Novembre, notre pays est en ébullition.

Parti d’un problème de hausse des carburants, le mouvement des gilets jaunes a vite posé des exigences de justice sociale qui rejoignent nos revendications qui sont restées sans réponse depuis des années : salaires, retraites, services publics…

C’est pour cela que dès le mois de décembre dans le département, notre organisation syndicale , dans l’unité d’action, a affirmé : « les gilets jaunes ont raison ! »

A de multiples reprises nous avons manifesté et manifestons ensemble, le samedi ou la semaine, pour affirmer notre volonté de bloquer les projets antisociaux du gouvernement.

Le 5 février, nous avons appelé en commun à la grève, gilets jaunes et syndicats, et nous étions 2000 dans les rues du Puy. Notre initiative a fait tâche d’huile puisque dans des dizaines et des dizaines de départements et de localités cette action commune est aussi une réalité.

Face à cette colère sociale, le gouvernement n’entend rien et ne voit rien.  Il n’a qu’une réponse : une répression d’une violence sans précédent .

Et il poursuit ses contre réformes. Les plus emblématiques sont connues : assurance chômage, retraites, fonction publique, école, hôpital, loi anti casseurs...

La coupe est pleine.

L’heure n’est pas à blablater  dans le grand débat ni à palabrer dans les concertations sur les retraites. Tout le monde sait que le gouvernement n’entend pas bouger d’un iota et que toutes ces initiatives n’ont qu’un but : nous enfumer et légitimer les  contre réformes à venir.

La situation appelle au contraire de monter d’un cran dans le rapport de forces.

C’est dans cet état d’esprit que nous aborderons la journée de grève interprofessionnelle du 19 mars., conformément à la déclaration unanime de la Commission Exécutive de la confédération FO : « bloquer l’économie pour se faire entendre ! ».

Nombre de militants sont lassés de l’éternelle journée d’action avec manif Cadelade-Préfecture, sans résultat et sans lendemain.

C’est pour cela que le 19 mars nous serons en grève tous ensemble, privé et public.

Nous manifesterons ensemble, une nouvelle fois  avec les gilets jaunes.

Puis nous nous rendrons sur les blocages pour organiser le blocage économique.

Il s’agit de montrer notre force et notre détermination.

Alors dès maintenant, multiplions les réunions avec les syndiqués, les salariés pour entraîner le plus grand nombre dans la mobilisation et la grève du 19 mars et discutons de la suite à y donner.

 

Tag(s) : #grèves et manifs

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :