Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

28 Juin : FO prend date
28 Juin : FO prend date28 Juin : FO prend date28 Juin : FO prend date

Le jeudi 28 juin, une centaine de militants FO, CGT, FSU et Solidaires ont tenu une conférence de presse militante devant la préfecture du Puy à midi dans le cadre de l'appel national lancé par FO et la CGT avec l'UNEF, la FIDL et l'UNL.

Le cahier de revendications était on ne peut plus clair :

POUVOIR D’ACHAT

Augmentation des salaires, du point d’indice et des pensions, allocations et minima sociaux .

Non à l’augmentation de la CSG .

 

SERVICE PUBLIC

Défense et reconquête du service public accessible et de qualité sur tout le territoire dans l’intérêt des agents et de la population. Non aux privatisations ! Non à la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires !

 

Conquêtes COLLECTIVES

Garantie des emplois, des statuts, des conventions collectives et des missions : abrogation des lois El Khomri et des ordonnances Macron

Droit a la retraite

Retour au droit à la retraite à 60 ans pour toutes et tous à taux plein.

Maintien de tous les régimes par répartition (régime général, Code des Pensions et CNRACL, régimes spéciaux).

Non au régime unique par point.

Maintien des pensions de réversion.

 

Sécurité Sociale

Défense de la sécurité sociale basée sur le principe « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins »

 

Droit aux études

Non à la sélection à l’entrée de l’université.

Maintien du baccalauréat comme diplôme national.

 

Au nom de l'Union Départementale FO, Pascal SAMOUTH a indiqué.

"Le projet de régime de retraite unique par points va conduire à une baisse drastique des pensions. Il va remettre en cause tous les régimes existants : le régime général, le Code des Pensions, les régimes spéciaux et particuliers pour tirer l'ensemble vers le bas.

Le gouvernement tente une nouvelle fois d'opposer public et privé, ne nous laissons pas diviser ! Ce qu'il veut c'est créer la zizanie pour nous attaquer tous. Préparons dès maintenant la riposte. "

Revenant sur les déclarations du Président de la République selon lequel l'aide sociale coûterait "un pognon de dingue", pour FO "ce qui coûte un pognon de dingue, ce sont les milliards d'exonérations. Depuis qu'elles sont en vigueur, le chômage n'a cesser d'augmenter, la précarité et la misère aussi !

Et maintenant il faudrait s'en prendre à la solidarité, nous n'acceptons pas !"

Il concluait : "Nous sommes ici rassemblés pour prendre date pour la rentrée. Nos organisations vont se réunir fin août.

Nous soutenons tous les mouvements en cours : chez ENEDIS, à la SNCF et ceux qui ont eu lieu chez les retraités, à Copirel, chez Carrefour, dans la Fonction Publique mais il est clair que face à l'entreprise du gouvernement de démolition généralisée des droits collectifs il n'y aura pas d'autre solution que l'action interprofessionnelle qui pour nous ne peut passer que par la grève ! "

Tag(s) : #rassemblement

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :