Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai
Près de 700 manifestants au Puy le premier mai

Le premier mai pour FORCE OUVRIERE s'est déroulé en deux temps.

A 10 heures, réunis à l'Union départementale, les militants ont entendu un compte-rendu rapide du Congrès Confédéral fait par Roland THONNAT, Secrétaire Général Adjoint de l'Union Départementale qui a voté au nom de l'Union Départementale lors du CCN électif du Vendredi 27 avril.

" Les débats lors du congrès ont été vifs. C'était prévisible compte tenu des désaccords qui s'expriment depuis près d'un an, notamment à propos de l'attitude prise par l'ancien Secrétaire Général sur les ordonnances MACRON.

Mais cela n'a pas empêché l'organisation syndicale de se retrouver, tant autour de la résolution générale qui a été votée à la quasi unanimité que dans l'élection de la Commission Exécutive Confédérale qui respecte l'équilibre de la diversité des points de vue qui s'expriment dans FORCE OUVRIERE.

Les revendications adoptées sont claires, tout comme les lignes d'action puisque nous devons proposer aux autres organisations syndicales une action interprofessionnelle, y compris de grève pour gagner sur les revendications.

S'il y en a un qui ne doit pas être content du résultat, c'est bien Macron, lui qui avait tout intérêt à l'explosion de FORCE OUVRIERE.

Tout au contraire, nous sommes en ordre de marche pour combattre ses décisions néfastes aux salariés."

A 11 heures, les militants FORCE OUVRIERE rejoignaient la Place Cadelade pour la manifestation intersyndicale FO, CGT, CGC, CFTC, FSU, SOLIDAIRES.

Près de 700 manifestants, ce qui est plutôt une bonne cuvée malgré le pont et la pluie battante qui s'est calmée pour le défilé.

Voici l'intervention prononcée en clôture pour l'Union Départementale FORCE OUVRIERE :

" Mes chers camarades,

Une nouvelle fois nous nous retrouvons en manifestation commune le 1er mai, journée internationale de revendication de la classe ouvrière.

Nous manifestons ensemble ici au Puy comme dans de nombreux départements et notamment en Ile de France.

Ce choix nous l’avons fait délibérément parce qu’il est important d’affirmer notre unité d’action face au Président du CAC 40.

Nous le faisons comme vous le faîtes, camarades cheminots, depuis plusieurs semaines, unis avec vos organisations syndicales pour défendre votre statut, pour refuser la privatisation.

Oui, vous avez notre soutien, camarades ! Vous avez raison de décider démocratiquement de la poursuite de votre mouvement dans les assemblées générales, c’est la voie pour gagner.

Votre combat n’est pas isolé, face à ce gouvernement réactionnaire : le vent se lève.

Les salariés des EHPAD, les retraités, les fonctionnaires, les salariés d’Air France, ceux de la Mairie du Puy ou de chez Copirel à Mazeyrat, la liste serait longue des conflits, des grèves, des manifestations qui se succèdent depuis des mois face aux attaques tous azimuts du Président de la République minoritaire.

Défense du statut, refus des privatisations, ces revendications sont celles de toute la classe ouvrière.

Le gouvernement s’attaque au pouvoir d’achat des retraités,

Il s’attaque au  statut des fonctionnaires et veut liquider 120 000 emplois

Il s’en est pris au Code du Travail et aux conventions collectives avec ses ordonnances.

Après avoir ponctionné les retraités, il veut nous imposer une seconde journée de solidarité. Lui qui aime les « premiers de cordée », il veut faire de nous les premiers de corvée, nous n’acceptons pas !

Et maintenant il veut faire exploser nos régimes de retraites, basés sur la solidarité collective et la répartition pour les remplacer par un régime unique par points, qui individualisera les droits pour permettre de nouvelles réductions drastiques.

Oui mes camarades, une question est posée, c’est celle du « tous ensemble ».

Nous venons à FORCE OUVRIERE de tenir notre congrès confédéral. Ce n’est pas un secret, les débats ont été vifs, passionnés, animés, mais la démocratie syndicale est à ce prix là.

Alors mes camarades, je suis particulièrement heureux de vous annoncer que toutes les revendications qui figurent sur notre tract commun, je dis bien toutes, ont été adoptées dans les résolutions de notre congrès.

Je suis particulièrement heureux de vous annoncer que la Confédération FORCE OUVRIERE est disposée pour l’action et je vais vous lire un extrait de la résolution générale de notre congrès, qui a été adoptée à la quasi unanimité :

« Compte tenu de l’extrême gravité de la situation et des risques qui se profilent pour les travailleurs, les droits sociaux, notre modèle social et les valeurs républicaines, le congrès considère que la perspective d’une mobilisation interprofessionnelle est aujourd’hui nécessaire, y compris par la grève. Il donne mandat à la Commission Exécutive et au Bureau Confédéral pour prendre toutes les dispositions et initiatives dans ce sens, y compris en lien avec toutes les confédérations syndicales, à la recherche de la plus grande unité possible.

Il appelle toutes les structures FO, tous les militants, à rester réactifs et mobilisés. »

Notre rassemblement du premier mai s’inscrit bien dans cette perspective.

Vive le Premier Mai,

Vive l’action commune, tous ensemble, public et privé, pour gagner."

Dans la tradition de fraternité du 1er mai, une vingtaine de camarades ont prolongé agréablement la journée par des grillades à l'Union Départementale exécutées magistralement par le chef Benoît, après avoir dégusté, comme il se doit, un communard !

Tag(s) : #1er mai

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :