Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suite à l’appel intersyndical national émanant des organisations syndicales FO, SUD, FSU et CGT, les personnels enseignants du 2nd degré, ainsi que les lycéens et les étudiants - à l’appel de leurs propres organisations syndicales (UNEF, UNL…) - sont invités à se mettre en grève le 1er février pour défendre le baccalauréat comme diplôme national et premier grade universitaire…

En Haute-Loire, toutes les organisations syndicales dans un appel unitaire (en pièce jointe) ont bien tenu à rappeler que s’en prendre au baccalauréat dans sa version actuelle, autrement dit avec des enseignements disciplinaires conduisant à des épreuves terminales, anonymes et nationales et donc à un diplôme national, c’était s’en prendre aussi bien au statut des personnels et à leurs postes qu’à une sélection déguisée des futurs diplômés, dès leur entrée en études supérieures.

Cette réforme est donc  TOTALEMENT INACCEPTABLE à leurs yeux !

Face à la volonté du gouvernement et du ministère de l’Education nationale de passer en force pour continuer à porter un coup de massue supplémentaire au système d’enseignement public, laïque et républicain, les personnels et les jeunes répondent « UNITE CONTRE » :

  • La fabrication des diplômes-maison (via la généralisation du contrôle continu) et la mise en place de lycées prestigieux qui permettront une poursuite d’étude
  • La mise en place de « facultés prestigieuses » (réservées à une élite) face à des « facultés tout venant » (réservées aux enfants des classes populaires et moyennes)
  • Le risque de disparition des enseignements disciplinaires donc des postes enseignants
  • la semestrialisation des enseignements et donc l’annualisation du temps d’enseignement  des enseignants.

 

L’Union départementale FORCE OUVRIERE soutient les syndicats enseignants FORCE OUVRIERE du second degré dans leur mobilisation et leurs revendications POUR le maintien du baccalauréat comme diplôme national et premier grade universitaire (garantissant l’accès de tous les bacheliers sur tout le territoire aux filières post bac et aux établissements de leur choix) et POUR L’ABANDON DU  « PLAN ETUDIANTS » !

 

TOUS EN GREVE LE 1er FEVRIER 2018 !