Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vœux de FORCE OUVRIERE : indépendance et action revendicative

Vendredi 20 janvier 2017 à partir de 17h30, l’Union Départementale Force Ouvrière a reçu de manière conviviale et chaleureuse ses adhérents pour le traditionnel pot de nouvelle année, malgré un thermomètre semblable à celui de  l’actualité sociale : négatif.

La Commission Exécutive de l’Union Départementale FO s’était réunie l’après midi. Le Secrétaire Général, Pascal Samouth, a pris la parole devant une bonne soixante  de camarades Force Ouvrière pour en présenter les décisions, placées sous le signe de la combativité et de la poursuite nécessaire de l’action de résistance engagée l’an passé contre la mise en place de la Loi travail.

 

« Pour les salariés, encore et toujours, on nous annonce l’austérité pour 2017. Dans de nombreux secteurs les négociations salariales sont bloquées depuis des années,  mais pour les gros bonnets du CAC 40, ça baigne. Il ont vu leurs bénéfices augmenter de 13% en 2016, soit la coquette somme de 46,2 milliards d’euros supplémentaires. Et ces dividendes ont été réalisés grâce aux milliards de fonds publics déversés dans les entreprises, en particulier le CICE.

Fidèles à nos principes, Force Ouvrière ne donnera aucune consigne de vote directe ou indirecte pour aucune élection que ce soit, pas plus au premier qu’au second tour, et ce, quelle que soit la situation.

Même si nous sommes en période électorale, le gouvernement continue  de s’en prendre à nos droits. Au 1er janvier la loi travail, minoritaire dans le pays, s’applique et c’est une régression énorme pour les droits collectifs des salariés. C’est grâce à cette loi que le journal « La voix du Nord » peut licencier un tiers de son effectif.

Avec l’épidémie de grippe, la ministre de la Santé s’en prend au personnel soignant mais la réalité c’est que le saccage de l’hôpital qu’elle a mis en œuvre, comme ses prédécesseurs, est responsable de la situation désastreuse. C’est pourquoi notre Union Départementale appuie l’initiative des fédérations FO, CGT et Solidaires de la santé et de l’action sociale d’une journée nationale de grève avec une manifestation nationale à Paris le 7 mars 2017, notamment pour l’arrêt des groupements hospitaliers de territoire.

L’hôpital, c’est la Sécurité Sociale, nos cotisations, c’est notre salaire différé ! Nous ne nous laisserons pas dépouiller. Les revendications que portent nos camarades sont aussi celles de tous les salariés : salaires, emploi, conditions de travail. Nous serons avec eux le 7 Mars.

De la même façon, l’Union Départementale soutient l’initiative du mercredi 1er février à l’appel des fédérations nationales de l’Education nationale FO – CGT – Solidaires, à des rassemblements devant les rectorats et inspections académiques  pour combattre la nouvelle évaluation des enseignants basée sur des critères arbitraires. C’est l’individualisation contre le statut.

Sur le plan départemental, elle appelle aussi ses adhérents à signer la pétition en soutien aux personnels de Vieille Brioude victimes d’acharnement et d’accusations indignes et à participer au rassemblement devant l’école publique le samedi 28 janvier à 11h. »

Après ces quelques mots, les militants ont pu lever le verre de l’amitié pour un bon moment de fraternité.

Déclaration de la Commission Exécutive de l'Union Départementale de la Haute Loire - 20 janvier 2017

Tag(s) : #Vie de l'Union Départementale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :