Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A L'ASSEMBLEE GENERALE DE LA « SANTE PRIVEE FO », LE POINT SUR LA RESTRUCTURATION DES MAISONS DE RETRAITE SAINT JOSEPH

Le vendredi 26 février 2016 s’est tenue l’Assemblée générale de la « santé privée » à l’Union départementale Force Ouvrière. 25 représentants et militants étaient présents l’après-midi pour faire le point sur la situation de leur secteur d’activité et les actions à mener dans ce domaine.

Dans ce cadre, nous avons rencontré Christelle Glaize, militante FO à la Maison de retraite Saint-Joseph (au Puy), qui nous donne un aperçu du contexte actuel.

Christelle, peux-tu nous expliquer quelle est l’actualité et les difficultés rencontrées par les petites structures, du type maisons de retraite ?

Je dirai que pour le moment le souci majeur de ces structures de santé, c’est le changement de statut depuis le 1° janvier 2016 pour   Saint-Joseph qui est ainsi devenu l'association AMRAP43 (Association des Maisons de Retraite Associatives Privées de Haute-Loire). Et d'ailleurs, différentes maisons de retraite comme Paradis à Espaly, Sainte-Monique à Coubon,  les Buissonnets à Polignac, Marie-Goy à Vorey  présentes sur le bassin doivent intégrer de fait cette association.

Peux-tu nous dire en quoi cela change les conditions de travail, les habitudes de service… ?

Des négociations ont eu lieu avec les directeurs de ces établissements, l'avocat d'affaire de l'association, le président  Monsieur Bertrand, et les représentants du personnel de chaque établissement y compris FO et la CGT.

En fait, avec ce changement de statut, il ya deux cas de figures : l’un plutôt favorable et l’autre beaucoup moins ; car, ce sont bien les usages propres à chaque établissement qui sont plus ou moins profondément modifiés donc les conditions de travail pour chacun d’eux.

Ainsi, pour les salariés de St-Joseph, FO a obtenu plusieurs avantages (ex : jour enfant malade, 11 fériés récupérés travaillés ou pas, délai de carence sans perte   rallongé pour la prime décentralisée), ce qui n’était pas le cas jusque là. Mais malheureusement, certains établissements ont perdu beaucoup, comme Marie-Goy à Vorey. Certains usages, déjà en pratique chez eux, ont été enlevés ou diminués (ex : perte d'une prime de transport ...).

Enfin pour obtenir une majorité d'avantages et le moins possible de pertes pour chaque maison, la condition de mettre en place l'annualisation a été soumise aux représentants du personnel FO et CGT, par les dirigeants !

Nous étudions donc la situation afin que les salariés dans ce contexte très tendu, notamment depuis le projet de remise en cause totale du Code du travail, avec la Loi El Khomri, ne soient pas lésés et au-delà L’annualisation étant une nouveauté pour nous, avec cette fameuse loi, nous ne savons pas à l’heure actuelle si cela restera positif pour nous. Dans le cas contraire, les futures NAO (négociations annuelles obligatoires) seront encore plus importantes ; et dans ce cadre, FO sera particulièrement vigilante à cette « nouvelle donne » qui pourrait très fortement chambouler le quotidien au travail si cette solution était retenue.

NDLR : Christelle nous a précisé également qu’à la fin de la réunion, les petites structures de la « santé privée » avaient apprécié de se retrouver entre elles, afin de pourvoir discuter plus particulièrement des problèmes qu’elles rencontrent sur le terrain et qui différent en partie de ceux liés aux plus grosses structures, du type Sainte-Marie.

Tag(s) : #santé, #assemblée générale

Partager cet article

Repost 0