Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mairie et Education nationale mènent au pas de charge un projet de « restructuration » des écoles de BRIOUDE.

La page blanche est en train d’être écrite par le maire de BRIOUDE : il s’agirait de fermer le groupe scolaire Jean PRADIER et de créer 2 écoles sises sur Jules Ferry et La Borie d’Arles.

Un constat de départ erroné mais répété en boucle pour en faire une vérité :

Actuellement, il y a 3 écoles maternelles et 3 écoles élémentaires publiques.

Sur les 5 dernières années, les effectifs d’élèves de la ville de BRIOUDE sont stables (environ 530 élèves ) et ne chutent pas comme affirmé par le Maire.

La moyenne d’élèves par classe est de 24.33 en maternelles et de 22.2 en élémentaire (avant fermeture de la classe de l’école publique Jules Ferry) soit une moyenne de 23.3 élèves par classe.

C’est plus qu’au PUY qu’à Brives, qu’à Langeac autant qu’à Ste Sigolène et à peine moins qu’à Yssingeaux. Elle n’est donc pas de 21.3 comme affirmé par le Maire.

Les conséquences d’un regroupement d’écoles :

Plus l’école est importante, plus les seuils de fermeture et d’ouverture de classes utilisés par l’administration sont élevés, plus la moyenne d’élèves par classe est forte.

Actuellement les 6 écoles de la ville ont le nombre d’élèves requis. Cela n’a pas empêché l’Inspecteur d’Académie de prononcer la fermeture d’une classe à l’école Jules Ferry qui fonctionnera donc à la rentrée avec 27.27 élèves de moyenne par classe.

Si Monsieur le Maire va au bout de son projet, ferme l’Ecole Jean Pradier et créé 2 écoles, les seuils à atteindre pour préserver les classes seront mécaniquement plus élevés.

2 fermetures de classes supplémentaires seraient à attendre immédiatement et la moyenne d’élèves par classes déjà située à plus de 23 élèves monterait à plus de 26 élèves par classe.

Et on nous parle d’amélioration des conditions de travail !

Les parents de l’école Jean Pradier accepteront-ils de traverser la ville pour mettre leurs enfants dans les nouvelles écoles ainsi constituées. Ne seront-ils pas tenter par l’école privée qui est située en plein centre ville.

Les parents d’élèves accepteront-ils d’emmener leurs enfants d’élémentaires à un endroit de la ville et ceux de maternelles sur un autre site (Jules Ferry et la Borie d’Arles pour reprendre le scénario le plus probable).

Abandon du projet !

Monsieur le Maire ne doit pas céder au chantage aux fermetures de classes de l’Inspecteur d’Académie et arrêter ce projet tant qu’il en est encore temps

L’ensemble des enseignants et de leurs syndicats SNUDI FO – SE – SNUipp CGT Education et SUD a refusé de participer à ce projet destructeurs en boycottant les réunions.

L’ensemble des personnels communaux et leur syndicat FO et CGT ont manifesté leur opposition à ce projet. Ils demandent le maintien de tous les postes d'ATSEM et d'agents techniques, ainsi que la titularisation des agents en contrats précaires.

De nombreux parents d’élèves, nous ont fait savoir leurs craintes de la dégradation de leurs conditions de travail.

Il faut garder les 6 écoles à BRIOUDE et stopper ce projet dévastateur.

Les Unions Locales FO et CGT et leurs syndicats concernés soutiendront les mobilisations qui ne manqueront pas d’avoir lieu à la rentrée. A bon entendeur salut !

Tag(s) : #union locale

Partager cet article

Repost 0