Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grève massive aux collèges Lafayette du Puy et du Monteil à Monistrol
Grève massive aux collèges Lafayette du Puy et du Monteil à Monistrol

Avant examen de la carte scolaire des collèges (pour 2015-2016) et avant la tenue du Comité Technique Départemental prévu à 14h, ce jeudi 29 janvier 2015, une soixantaine de personnels enseignants venus principalement des collèges Lafayette (Puy-en-Velay) et du Monteil (Monistrol-sur-Loire) étaient rassemblés devant l'Inspection Académique.

A partir de 13heures, ce rassemblement était organisé avec les sections syndicales FO, CGT et SNES (pour le Puy) et FO, SNES (pour Monistrol). La Fédération FO de l’Enseignement avait déposé le préavis de grève et organisé un soutien militant. Cette grève a montré l’extrême mécontentement des enseignants, face à ce qu'ils considérent comme une injustice. Ainsi, Mme Agnès Chichereau, enseignante au collège Lafayette et responsable syndicale FO de dire, analysant la situation pour la prochaine rentrée : "c'est pire que ce qui avait été prévu initialement puisqu'après une annonce de – 4 classes, il s'avère que la situation au final serait de – 7 classes, fermées sur décision de l'Inspection Académique. Ce qui présume d'une hécatombe en matière de fermetures de postes, consécutivement aux mesures prises par les autorités académiques, lors de ce Comité Technique Départemental."

Ces personnels enseignants aujourd'hui en grève à 60% pour le collège de Monistrol et entre 80 à 90% pour celui du Puy étaient venus pour dire leur opposition totale à ces suppressions de classes de 6ème dans leurs établissements respectifs mais aussi dans d'autres établissements qui organisent également la mobilisation. Tous sont de même très largement opposés à cette casse de l'enseignement public et laïque, à la surcharge d'effectifs dans les classes, désormais pour beaucoup non dédoublées.

Avant l'ouverture de ce Comité Technique Départemental, les personnels enseignants et les organisations syndicales présentes avaient demandé à être reçues en délégation. Les autorités académiques ont accédé à leur demande, afin de faire valoir leur point de vue et revendications sur ces mesures de carte scolaire des collèges.

A la sortie de cette délégation, Mme Rosie Enfroy, enseignante au collège de Monistrol (et déléguée FO pour son établissement) confiait que "l'inspecteur d'académie leur avait cyniquement répondu qu'ils n'auraient qu'à apprendre à travailler autrement".

Quant au Collège Lafayette, Agnès CHICHEREAU, qui siégeait pour FO au CTSD indiquait : « nous n’avons eu aucune réponse positive. Lorsque nous avons indiqué que les salles de classe au Collège Lafayette ne pouvaient contenir plus de 28 élèves, on nous a répondu qu’il n’y en aurait pas plus dans les classes. Qu’est-ce que cela veut dire ? Y aura-t-il des consignes pour refuser des inscriptions? Encore une fois, c’est l’enseignement privé qui va profiter de cette casse de l’enseignement public ! »

Face à ce mépris ouvertement affiché de la part des autorités académiques, les personnels enseignants et les organisations syndicales qui les soutiennent dans leurs actions sont confortés dans l'idée qu'il faut renforcer la mobilisation autour de leurs mots d'ordre : "Maintien de toutes les heures et de toutes les classes" pour le "Maintien de tous les postes".

Tag(s) : #enseignement, #grèves et manifs

Partager cet article

Repost 0