Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un premier mai contre le pacte de responsabilité

Mardi 23 avril 2014, les syndicats au Puy tenaient une conférence de presse pour le premier mai. "Cette année, nous manifesterons contre le pacte de responsabilité du gouvernement" indiquait Alain Eyraud pour la cgt, "nous sommes dans la continuité de ce que nous avions fait le 18 mars. Il est unitaire à quatre organisations". En effet, la CGT, FO, la FSU (excusée à la conférence de presse) et Solidaires appellent ensemble à se rassembler à 10h30 Place Cadelade au Puy.

Au centre des préoccupations, la sécurité sociale mise à mal par le plan annoncé par le gouvernement : "nous sommes attachés à ses fondements, ceux du Conseil National de la Résistance, c'est à dire le financement par les cotisations. C'est un salaire socialisé. L'exonération annoncée de 35 milliards d'euros d'allocations familiales, c'est un vol! Le MEDEF se réjouit et dit que cet argent servira à financer les dividendes. D'ailleurs les exonérations n'ont jamais créé d'emplois " rajoutait le dirigeant cégétiste.

"Il y a des salariés qui se posent la question de se soigner avec tous les déremboursements, avec le nouveau plan d'économie de 10 milliards sur l'assurance maladie, ce sera pire."

Même son de cloche pour FO. Pour Pascal SAMOUTH, "les 50 milliards d'économies annoncés par Manuel VALLS, ils sont pris sur les salariés, les services publics et la sécu". Citant le gel des salaires des fonctionnaires mais aussi celui des retraites et des prestations sociales (allocations familiales et allocations logement), "le gouvernement s'en prend au pouvoir d'achat de tous. Pendant ce temps là, les profits du CAC 4O explosent à 47 milliards d'euros !"

Agnès CHICHEREAU pour FO indiquait d'ailleurs "les fonctionnaires ne sont pas des nantis, au contraire. Un professeur à BAC+5 débute à 1300 € nets, c'est 1,13 fois le SMIC ! Et avec les augmentations des prélèvements son salaire a chuté en net de 1,8% depuis 2010."

"C'est bien un choix de société" ajoutait Eric DURUPT pour Solidaires. "On nous parle d'efforts partagés, mais en fait on prend dans la poche des salariés pour sauver le capitalisme. Nous n'acceptons pas que l'on casse un système qui repose sur la solidarité en privilégiant des choix qui reposent sur l'individualisme et le profit."

De même le "régime sec" des collectivités est dénoncé : "les dotations seront diminués de 11 milliards, c'est moins d'investissement public moins d'emploi".

Au contraire de l'austérité, les syndicats demandent satisfaction de leurs revendications :

Augmentation générale des salaires, retraites, pensions et prestations. Non au gel!

Stop aux licenciements, à la précarité et la désindustrialisation.

Non aux suppressions d’emplois dans le public, arrêt des réformes en cours

Maintien de la sécurité sociale : non au rationnement des soins, non à la suppression de la cotisation employeur d’allocations familiales, arrêt de toutes les exonérations patronales !

Retour à la retraite à 60 ans à taux plein: abrogation des régressions opérées depuis 1993 !

Les syndicats attendent donc leurs militants le 1er mai pour un tour de chauffe contre le pacte de responsabilité "Il s'agit de préparer le rapport de forces pour la grève interprofessionnelle" dit Pascal SAMOUTH. "Cette unité est importante pour préparer un printemps social" rajoutait Pierre MARSIN. Un première date, le 15 mai avec la grève dans la Fonction Publique : "massacrée par le pacte de responsabilité".

Tract intersyndical 1er mai 2014 Haute Loire

Tract FO 43 1er mai 2014

Tag(s) : #manifestation

Partager cet article

Repost 0